Jeudi 5 Décembre 2019
Vous êtes ici : » Accueil » Projets » Les projets en cours » Ecole de Josnes

Ecole de Josnes

La construction de la nouvelle école de JOSNES répond à de nombreux objectifs.

Le premier est incontestablement le regroupement des deux écoles existantes sur un seul site. Cela permet
d’améliorer la sécurité des abords, de mutualiser les moyens en matière de politique éducative et de compléter, sur
ce secteur, l'attractivité du territoire.
Cette opération vise à adapter les équipements au fonctionnement des écoles d’aujourd’hui. Elle permettra de
mutualiser au maximum les espaces et les usages permettant des économies d’échelle (écoles, centre de loisirs,
restauration, garderie).
Le site du nouveau groupe scolaire répond à la nécessité de centralité en adéquation avec son statut d’équipement
public majeur, sans pour autant dévitaliser le centre du bourg historique.
Le projet a été conçu et implanté comme un élément urbain à part entière : comme la pierre angulaire d’un nouveau
quartier d’habitat. La cohérence et le bon fonctionnement de l’ensemble nal imposaient donc de penser le projet à
l’échelle du nouveau quartier, en intégrant les ambitions environnementales envisagées (éco-hameau, réduction
des zones de stationnement, densité, aménagement paysager en adéquation avec les contraintes climatiques
locales et avec l’histoire du paysage local ...)


Une école évolutive :
L’école peut être complétée aisément d’une 5ème salle de classe puis d’une 6ème si la croissance des eectifs
scolaires le nécessite. De la même façon, l’oce de réchaue du restaurant scolaire pourra évoluer (extension +
réaménagement) en cuisine de préparation le plus aisément possible.


Une école respectueuse de son environnement, du bien-être et de la santé de ses usagers :
Le futur groupe scolaire, par sa conception, préservera le site existant. Toutes les techniques constructives limitant
l’impact sur le terrain ont été privilégiées.
Le futur groupe scolaire sera conçu de façon à apporter des conditions de travail optimum (éclairages, vues,
proportions des pièces, traitement acoustique...) et de façon à garantir un cadre de vie le plus sain possible pour ses
usagers (ventilation, matériaux sains ...). En outre, une attention particulière a été portée sur les espaces extérieurs et
aux cours de récréation qui ont fait l'objet d'un travail collaboratif avec le personnel enseignant. En eet, ils ont été
pensés pour que ces espaces s'intègrent comme outils d'éducation à la motricité, à la découverte du végétal et de la
nature dès le plus jeune âge. Des plantations de petits fruits, des espaces potagers ou encore des jeux en bois ont été
prévus dans la conception paysagère et intégrant une gestion durable des eaux pluviales.
Enn, en matière de prise en compte du développement durable, il a été choisi de ne pas se limiter aux combustibles
fossiles mais d’intégrer un mode de chauage composé, en particulier, d’une chaudière à bois pour 80% des besoins
énergétiques, dont le système global peut évoluer vers un réseau de chauage urbain pour alimenter le futur projet
d’aménagement urbain.


En terme de qualité d’espace public :
Le futur nouveau groupe scolaire sera intégré dans un espace public qui, par ses proportions, son ambiance, ses
dessertes et ses connexions au bourg et aux zones d’habitat qui l’entourent, constituera un espace convivial.
La coulée verte qui sépare le bourg du futur équipement, et le cadre paysager de qualité existant sur ce site devront
être valorisés par le volet paysager du projet ainsi que par l’implantation et les volumes des futurs bâtiments.
La commune est en cours de réexion pour naliser les orientations d'aménagement vers le centre bourg...

 

LE NOUVEAU GROUPE SCOLAIRE COMPRENDRA :


- 2 salles de classe maternelles (avec locaux complémentaires : un dortoir, un bloc sanitaire, une tisanerie, un
local rangement, des vestiaires).
- 2 salles de classe élémentaires (avec locaux complémentaires : un bloc sanitaire, un local rangement, des
vestiaires).
Les deux écoles du groupe scolaire partageront les locaux d’un pôle administration (un bureau de direction,
une salle enseignants, des vestiares-sanitaires adultes)
Dans le prolongement des locaux scolaires se trouveront les locaux communs au centre de loisirs et à la
garderie péri-scolaire (deux salles d’activités).
Une petite salle permettant de pratiquer des activités physiques et culturelles (salle de motricité
polyvalente) complètera cet ensemble. Elle sera utilisée par les élèves de l’école maternelle, de l’école élémentaire
mais aussi par les enfants du centre de loisirs et par ceux de la garderie péri-scolaire.
Enn, un restaurant scolaire d’une capacité d’accueil d’environ 70 maternelles et environ 70 élémentaires.
Le réfectoire des maternelles sera conguré pour accueillir les 70 élèves sur un seul service tandis que le réfectoire
des élémentaires sera conguré pour accueillir 70 enfants en deux services. Le restaurant scolaire comprendra deux
selfs (un maternelle et un élémentaire) et office de réchauffage. L’ensemble sera intégré dans l’enceinte du
groupe scolaire.


LES ELEMENTS MOTEURS DU PROJET ARCHITECTURAL
En plus de la recherche du confort de l’enfant, les qualités du lieu ont servi de fondement au projet :
- La géographie des champs de la Beauce : l’horizontalité, les vues dégagées, les vents dominants de Sud Ouest à
Ouest.
- Le caractère « pittoresque » de l’urbanisme du village et la qualité de son architecture souvent composée de bâtis
avec cours de devant formant des enclos.

- La présence du clocher de l’église dans la perspective comme repère prédominant.
- La haie au Nord Ouest du terrain qui, sans avoir de valeur patrimoniale, constitue un élément de qualité paysagère et de protection des vents.

Dans ce contexte, le projet tisse un rapport entre architecture contemporaine, classique et pittoresque : ainsi, à l'articulation entre ville et campagne, se justie le choix de matériaux tels le bois, l’enduit à la chaux, le zinc. Mais la composition d'ensemble s'attache aussi à évoquer le cocon, en lien avec la protection de l’enfance : ainsi, sont développés les thèmes de la clairière, de l’enclos, du patio.
Dans un bâtiment en rez de chaussée, l’école met en scène des volumes fractionnés coïncidant avec les diérents
pôles : maternel, élémentaire, CLSH, restaurant.
En outre, le projet s’inscrit dans une démarche de construction durable sur le plan fonctionnel, technique,
énergétique et économique et ménage des possibilités d’évolutions pour l’avenir.

Le parti urbain et orientation des entrées
Le parti de rassembler et d’orienter les deux entrées du groupe scolaire au Nord Ouest, dans la perspective du centre
bourg, privilégie le lien entre l’école et le village, et ouvre le parvis d’entrée sur la liaison douce. La haie existante sera
valorisée par un éclaircissement pour dégager des transparences sur la hauteur des troncs. La liaison douce est
conçue en promenade piétonne, proche mais à l’écart de la circulation des véhicules, garantissant l’accès des enfants
en toute sécurité. Au droit des entrées de l’école, le chemin s’élargit pour former un parvis carré. Des bancs, à l’ombre
des arbres, orent un espace d’attente et de rencontre des parents.
Ainsi orienté, le groupe scolaire constituera la pierre angulaire d’un quartier en devenir ou pourra fonctionner seul
puisque dans tous les cas, son entrée sera naturellement sur le parcours des utilisateurs, d’où qu’ils viennent.
Au centre du futur quartier, et adossée à la future rue principale du quartier, la cinquantaine de stationnements
s’intègre dans un espace public paysager où s’assemblent une place piétonne, des parkings véhicules, une aire de
manoeuvre du car scolaire et une aire de livraison.

 

CALENDRIER PREVISIONNEL


PHASE 1: TRAVAUX DES ACCÈS ET DE LA PLATEFORME DE CONSTRUCTION
-> Réalisé au 1er trimestre 2018
PHASE 2: TRAVAUX DE CONSTRUCTION DU GROUPE SCOLAIRE
-> Mai 2019 - Juillet 2020
PHASE 3: TRAVAUX DE FINITION DES VOIRIES ET DES ESPACES EXTÉRIEURS
-> 1er semestre 2020 (hors plantations)
-> Automne 2020 avec les plantations


FINANCEMENT


MONTANT DE TRAVAUX : 3 303 249,07 €HT
avec la participation de :
Etat : 539 500 €
Pays Beauce Val de Loire : 136 000 €
MISE EN EXPLOITATION DU GROUPE SCOLAIRE: SEPTEMBRE 2020

La CCBVL Projets Économie Tourisme Vivre Médias Contact plan du site  -  mentions légales  -   © 2011